L’UFR Rg face aux discriminations

En France, comme généralement dans tous les pays européens, toutes formes de discrimination, en fonction du sexe, de la religion, de l’origine, de l’état de santé, du handicap, des préférences sexuelles et de l’âge sont interdites.

Mais cependant, comme vous pouvez le constater tous les jours, elles subsistent encore. L’UFR Rg se doit de lutter contre toute forme de discrimination quelle qu’en soit l’origine, en particulier l’âge, la présomption de sénilité est une absurdité et la pénalisation des personnes âgées qui en résultent est en contradiction avec les principes d’équité et de solidarité intergénérationnelles.

Notre Organisation de Retraités a souvent stigmatisé devant les Pouvoirs Publics et également auprès du Défendeur des Droits, les principales discriminations subies par Retraités en raison de leur âge ;

Dans les Conseils d’administration, les experts judiciaires (70ans)

Dans les caisses de sécurité sociale et d’allocations familiales (65ans)

Plus généralement dans toutes les instances paritaires où l’âge limite de service est fixé à 70 ans.

Dans la vie quotidienne, pour l’obtention de crédits bancaires, pour les tarifs de certaines assurances complémentaires et mutuelles, pour le permis de conduire…etc.

En revanche, nous devons aussi constater que sans la présence des retraités, de nombreuses activités et institutions seraient paralysées.

Dans cette lutte permanente, l’UFR Rg est non seulement à vos côtés, mais est moteur dans les actions à mener pour supprimer les limites d’âge qui écartent de nombreux citoyens de la vie civile, pour défendre vos droits à l’égalité, pour faire évoluer la loi et les comportements

Nos Partenaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus…