La retraite universelle arrive enfin dans l’actualité

21 mars 2017

Il y a maintenant 10 ans qu’avec nos fédérations, nous plaidons pour que les pouvoirs publics entreprennent une vraie réforme des retraites et interrompent le cycle des réformettes dont chacune, une fois promulguée, n’annonce en fait que la nécessité de prévoir la suivante.

Notre système actuel est complexe, illisible et injuste. Une quarantaine de régimes génère 25% de poly- pensionnés ( cf : notre article du 1octobre 2016 ). L’âge de départ à la retraite varie d’un régime à l’autre, tout comme le niveau moyen des pensions. Les conditions pour bénéficier d’une pension de réversion sont totalement discriminatoires. Les finances  ne s’ajustent, quand elles le font, que par des séries de transfert : entre les régimes pour compenser l’écart de leur démographie ou à partir du budget national (le contribuable ou la dette) pour subventionner des régimes déficitaires ou payer les retraites des fonctionnaires d’Etat. Sait on que la contribution de L’Etat employeur est de 74% des rémunérations contre 16/18% pour les employeurs du secteur privé !

Un des candidats à l’élection présidentielle a mis son programme l’instauration d’un régime unique de retraite qui s’appliquerait à tous avec des règles identiques quel que soit l’activité ou le statut. Nul ne sait si ce candidat sera élu ni, dans cette hypothèse, s’il  appliquera ce point de son projet. Nous ne méconnaissons pas la difficulté de la tâche ni les écueils et blocages qui ne manqueront pas de surgir, mais nous notons avec satisfaction que l’idée est maintenant présente dans la sphère publique et nous sommes convaincus qu’elle n’en sortira plus car sa mise en application est nécessaire si l’on veut, comme chacun proclame que tel est son objectif, bâtir un nouveau régime qui soit juste, équitable et pérenne.

Christian Bourreau

Nos Partenaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus…