Print this page

Les objectifs

L’union Française des Retraités – régime général est une association régie par la  loi de 1901, sans attache politique, syndicale ou confessionnelle. Elle regroupe des associations de retraités ou futurs retraités déterminés à faire valoir leurs propositions et revendications. 

Nos objectifs s’insèrent dans ceux de la Confédération Française des Retraités (CFR) dont nous sommes, via l’UFR, l’un des quatre membres fondateurs.

Défendre les retraites actuelles et futures, les nôtres et celles de nos enfants.
Attachée au principe de la répartition, nous nous élevons contre la multiplication des régimes de retraite et plaidons pour l’établissement d’un régime universel de retraite applicable à tous, ce qui simplifierait la situation actuelle forte de 42 régimes différents et éliminerait les injustices que ce système permet.
Ce régime devrait couvrir une part très substantielle de la rémunération, définie, par exemple par un multiple du plafond de SS, de la rémunération moyenne…Il ne serait pas nécessairement un régime unique et pourrait être complété par des régimes complémentaires propres à certaines catégories.
Par exemple, les retraités de la Fonction publique d’Etat (FPA) bénéficient d’un régime basé sur la rémunération indiciaire et d’un régime complémentaire, la Retraite additionnelle de la Fonction publique (RAFP) assise sur une partie des primes.

Défendre le Pouvoir d’Achat des retraités
Au nom de l’équité, nous revendiquons que les revalorisations des retraites soient identiques entre tous les régimes. Nous considérons qu’elles doivent au minimum compenser la dérive des prix et, lorsque les circonstances le permettent, recevoir un supplément pour que, comme les autres citoyens, les retraités bénéficient aussi de l’enrichissement de la société.Nous sommes réticents à solliciter que l’indexation soit basée sur la progression des salaires comme cela est suggéré, ou demandé, ici ou là. Cette promesse, en apparence généreuse, est en effet accompagnée d’une série de précautions qui lui retirent son intérêt. De plus, nous observons régulièrement que même l’indexation sur les prix qui pourtant est la règle affichée, n’est même pas respectée.

Assurer la protection des ayant-droit des retraités décédés 
L’UFR Rg proteste contre les différences de traitement des pensions de réversion. Elle préconise une réglementation unique et en particulier la suppression de la condition de ressources qui n’existe que dans le régime général de la Sécurité Sociale et prive bon nombre des ayant-droit de ce régime de bénéficier de la réversion de leur conjoint décédé. Cette suppression est d’autant plus nécessaire à nos yeux que les femmes qui vivent plus longtemps et se ariet en général plus jeunes sont les principales bénéficiaires de la réversion.

Améliorer les conditions de vie des personnes âgées
Avec l’âge, l’autonomie peut se dégrader et l’UFR Rg insiste pour que les aides appropriées soient apportées aux personnes, qu’elles choisissent de demeurer à domicile ou rejoignent un établissement spécialisé. Elle plaide pour une politique de prévention et l’amélioration de l’Allocation Personnalisée pour l’Autonomie (APA). Elle déplore que les lois régulièrement promises, reportées ou édulcorées sont toujours en attente<<<<<<<< ;

Obtenir la représentation des associations de retraités dans les organismes décideurs
L’UFR Rg déplore que les 16 millions de retraités ne bénéficient pas d’une représentation officielle qui leur permettrait de faire entendre leur voix. Elle participe toutefois à certains organismes officiels comme le Conseil d’Orientation des Retraites,  le Haut Conseil de la Famille, de l’Enfance et de l’Âge (HCFEA) les Conseils Départementaux de la Citoyenneté et de l’Autonomie CDCA). Certes utiles, ces organismes ne sont que consultatifs.

Promouvoir une image positive du vieillissement et la reconnaissance du rôle des retraités dans la société française.
L’UFR Rg combat l’image dévalorisante que certains colportent sur les retraités qui seraient des nantis alors qu’ils sont nombreux à se situer sous le seuil de pauvreté, sans aucun espoir d’amélioration de leur situation, alors que sans eux de nombreuses activités au service de la population ne pourraient survivre. 

Sa structure:
Comme toute association démocratique, l’UFR Rg fonctionne avec une Assemblée Générale, un Conseil d’Administration élu par les associations et un Bureau élu chaque année par le Conseil.
Dans chacune des 22 régions françaises, l’UFR Rg a mis en place un Délégué Régional (DR) dont le rôle est d’être un relai d’information entre les associations présentes dans la région et la structure nationale. Grâce à son implantation, le DR participe au développement de l’UFR Rg, soit en identifiant et rapprochant d’autres associations non encore affiliées, soit en assistant les associations régionales dans leurs actions de recrutement.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

  I accept cookies from this site.
EU Cookie Directive plugin by www.channeldigital.co.uk